Bon, cela fait à peu près un million d'années que j'aurais du poster cet article, mais ces derniers temps, comme tu as pu le constater, je n'étais pas très présente (j'avais même disparu, telle l'ammonite du fond des mer qui ... bref). J'ai des circonstances atténuantes, parmi lesquels le décès de Wilbur, mon PC portable, qui a rendu l'âme dans la fleur de l'âge, d'un infarctus foudroyant du disque dur, emportant avec lui deux ans de photos, deux ans de boulot et une bonne partie de mes neurones (je l'ai distinctement entendu marmonner "si je tombe, tu tombes" parmi les chuintements de sa carte mère en train de griller).
Le fourbe.

Bref, heureusement, j'avais eu la bonne idée (je veux dire la flemme royale) de formater la carte mémoire de George (mon Nikon) (fidèle et résistant, lui), du coup j'ai pu garder une trace des maquillages que j'ai fait durant ma période de désertion.

Le 19 mars (c'était un mardi), en rentrant du boulot, j'ai voulu aller me consoler (j'ai toujours besoin de me consoler d'avoir fait une journée de boulot) grâce à un chèque cadeau de Marionnaud (encore eux) (ils auront ma peau) (ou ils l'ont déjà, je ne sais plus). Je ne savais pas encore trop quoi prendre, juste que j'avais des envies de vert (oui, encore). Et comme je suis encore tombée pendant l'horaire des Beauty Hours, ma maquilleuse m'a proposé, en attendant de faire mon choix, d'essayer une autre palette Hypnôse de Lancôme (je t'avais parlé de mon coup de cœur mentholé par ici). Comme elle m'avait fait de l’œil la dernière fois (une palette de fards à paupières qui fait de l’œil) (paupière, œil ...) (qu'est-ce qu'on se marre), j'ai voulu essayer la palette Vert Mystère (déjà, rien que le nom me faisait frétiller des orteils) (vert mystère, vert sorcière hin hin hin) (bref).
Elle n'est pas juste magnifique, cette palette ? Hein ? Et puis elle va tellement bien avec ma bague-camée-flamands-roses. Tu veux la voir sans flash ? Mais ouiiii, tiens :
Une belle harmonie de deux verts, un fougère et un pâle, associés à un magnifique brun-bronze-pailleté pour ourler (c'est beau, ça non ? "pour ourler". Moi j'aimeuh bieng) et un rose pâle pour illuminer, le tout accompagné d'un noir mat. A l'exception du noir (mat, donc, suis un peu) les fards sont très pailletés, très lumineux. Sur ma bobine de chouette ahurie, voilà ce que ça a donné :
Appliqué avec légèreté, le rendu est presque gris, fumé, plutôt discret, en fait. J'ai vraiment adoré.
La maquilleuse a ajouté un trait de liner en ras de cil, pour un effet noeu-noeuil de chaminou. Mwraou.
Alors bon. Je suis faible, je suis nulle, j'avais passé une journée de merde, j'avais 25% de réduction sur le maquillage, j'avais comme par hasard ma carte de fidélité sur moi ... Je suis passée à la caisse et je suis repartie avec (en couinant de joie jusqu'à ma voiture) (pathétique).

De retour à la maison, comme d'hab', j'ai voulu refaire un maquillage avec, à ma sauce cette fois, en appliquant les fards de manière bien plus appuyée, pour un effet plus intense, darling.
Je voulais insister sur le vert, et j'ai trouvé les fards extrêmement bien pigmentés, et surtout très malléables (ce n'est pas le mot que je cherche, mais comme je n'arrive pas à sortir le terme adéquat, tu auras donc celui-là : malléable. Je veux dire qu'ils sont très faciles à travailler entre eux et qu'il est tout à fait possible d'obtenir des effets très différents dans l'intensité et la teinte) (c'est pas clair tout ça, pouaaaah).
As you can see with your yeux, le rendu est très pailleté-qui-brille-comme-j'aime, sans faire pour autant dans la boule à facettes (on reste classe, c'est du Lancôme, dammit).
(tu as remarqué comme je meuble bien entre les photos ? J'ai fait des progrès depuis le "ben là vous avez mes yeux ... et puis ben là ils sont fermés ... ah et puis là j'ai mis le flash, t'as vu !") (si si, j'ai fait des progrès, tu peux le dire) (dis-le).
T'as vu ça briiiille hein !

C'est peut-être l'un des achats dont je suis la plus satisfaite, je l'utilise en maquillage de tous les jours (en version light) tellement l'application est facile. J'ai chronométré, en vacances, je mets à peu près six minutes pour me maquiller les yeux. Monsieur Pintade en est bluffé.

Je suis joie.
 


Comments

05/21/2014 2:34pm

J'a-dore! C'est juste sublime et ca te va très bien :)
Lara, http://www.labeautedugeste.wordpress.com

Reply



Leave a Reply


Les mémoires d'une Pintade