(je devrais dire "de pâtes") (mon italien va me faire harakiri avec une petite cuillère star wars)

Il y a quelques temps, j'ai participé, sur le site de Guerlain (mon amour) à un concours pour tenter de gagner un flacon de leur dernier bébé parfumé, La Petite Robe Noire.
Non que je sois une grande adepte des concours, mon côté pigeon a ses limites, mais comme l'été dernier j'avais gagné un bon de 80 euros chez André en envoyant un texto à mon vieux Cosmopolitan (j'ai des lectures hautement philosophiques), je me suis dis qu'après tout, comme disait Bugs Bunny, la chance, il faut savoir la choper.

Et bien au grand ébahissement de l'univers infini (et au mien par la même occasion), j'ai été parmi les gagnantes. J'ai envoyé mon adresse par mail en poussant des petits couinements d'hystérie (un spectacle pitoyable) et je suis allée m'asseoir devant ma boîte aux lettres pour guetter ma factrice. Et j'ai attendu. Attendu.
(en vrai je suis allée bosser, mais c'est tellement moins romanesque)

Mais, évidemment, les choses ne pouvaient pas se passer aussi facilement.

Un beau jour, alors que je n'y croyais plus (pour être honnête j'avais un peu oublié, mon cerveau est une meule d'emmental), ma voisine récemment déménagée est venue m'apporter un avis de passage pour un colis que la factrice avait mis par mégarde dans sa boîte juste après son déménagement (et qu'elle venait donc juste d'avoir ... en venant relever sa boîte aux lettres pour la dernière fois). Avis de passage qui datait ... de deux mois et demi.
Je ne sais pas si vous en avez déjà eu, mais ces petites choses-là ont une durée de vie d'un mois. Passé ce mirobolant délai, votre colis est renvoyé avec perte et fracas (des potes à lui) (oui, je sais) à son expéditeur.
C'est donc sans grande conviction que je me suis rendue dans l'Antre de l'Administration Épistolaire et des Expéditions Rallongées Pour Augmenter les Frais de Ports (alias La Poste) pour expliquer la situation.
Naturellement, la réponse que j'attendais a fusé : "on ne peut plus rien pour vous, ah que c'est dommage, on vous plaindrait bien mais c'est l'heure de la pause clopes vous comprenez".

J'adore payer les pots cassés pour les erreurs des autres. Je devrais en faire un métier à plein temps.

Bref, sans trop y croire, j'envoie un mail à Guerlain en leur expliquant le pourquoi du comment. Et là, ô joie, bonheur et cuicui dans les prairies, j'apprends qu'on m'avait gentiment gardé mon colis lorsque celui-ci est revenu, presque deux mois plus tôt.

J'ai donc enfin reçu mon cadeau (hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii)
Tadaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!
A mon immense surprise, il ne s'agissait pas d'un petit flacon de 35 mL, mais d'un mastodonte de 100mL (oui oui, celui qui vaut plus de 100 euros en parfumerie, oui oui) que je me suis empressée d'ajouter à ma collection avec forces cris de joie apoplectiques (un spectacle navrant).

Il faut dire que j'adore ce parfum (que j'avais acheté en petite bouteille de 35 mL à sa sortie, tant j'avais été séduite (vendue ?) par son odeur gourmande et sucrée sans être écœurante et sa somptueuse bouteille) (je suis fan des bouteilles Guerlain) donc un cadeau pareil a de quoi me remuer les orteils au fond des escarpins.

Finalement, même si cette histoire a été un peu rocambolesque (merci à La Poste sans qui cette belle aventure au pays des lettres recommandées avec accusé de réception n'aurait pas été possible) je suis tout de même bluffée par la gentillesse et la prévenance de la personne qui a veillé sur ma p'tite bouteille pendant tout ce temps (pauvre bouteille, imaginez sa détresse de colis non réclamé ... inhumain).

Il faudrait sans doute une belle conclusion à cette épopée parfumesque. Mais je n'ai absolument aucune inspiration. Donc ...

Voilà.
 


Comments

01/31/2013 11:56am

Dans le genre pas de bol; c'est fort tout de même! (:
Mais ouf, cette histoire se fini bien, et ce parfum a juste l'air super *-*

Reply
02/04/2013 11:23am

Oui heureusement les choses sont rentrées dans l'ordre. Et tant mieux, parce que j'aurais été bien dégoûtée de passer à côté de ce beau cadeau !

Reply



Leave a Reply


Les mémoires d'une Pintade