Vu que par chez moi il fait re-moche, re-froid et re-neige, mais que, ô joie, ô bonheur, ô allégresse, ô cuicui dans les prairies, je suis en vacances (et malade à crever, sinon ce ne serait pas drôle, tu en conviendras) j'ai eu des envies de vernis estival. J'ai eu des envies de vert, mais en fait non. J'ai eu des envies de rose, mais en fait non. J'ai eu des envies de violet mais en fait non.
Et puis je me suis rappelée que je n'avais toujours pas essayé mon dernier vernis Essie, issu de la collection d'hiver 2012 (je suis donc raccord avec la "tempête de neige", comme dirait Monsieur Pintade) (tu parles, c'est juste des giboulées de trois fois rien) (une tapette de neige, si on veut), d'un beau bleu piscine pastel (donc estival, as I wished), sobrement intitulé Where's My Chauffeur ?

Bon, il faut que je te dise, je rêve d'avoir un chauffeur. Si j'étais riche (mwahahahaha) je m'offrirais un Charles à casquette pour m'emmener au volant de ma Gisèle (Gisèle, c'est ma voiture, il faudra t'y faire). Je ne serai sans doute jamais riche (psssst, c'est le moment de sortir les mouchoirs et de faire le saxophone avec tes fosses nasales pour me faire croire que tu compatis à mon triste sort) mais en attendant, ce vernis est un bon compromis.
Sauf qu'il ne sait pas conduire. Dammit.

Allez, rien que pour tes yeux, mes mimines (qui ont souffert du froid) avec ce fameux Where's My Chauffeur (que j'ai passé dans le noir devant un épisode de Pretty Little Liars en engouffrant des cuillères à soupe de Nutella, pardonne donc les petits accrocs) :
En lumière indirecte d'abord ...
Puis en lumière directe du-jour-plein-de-neige-brrrrrr.

Bon, côté praticité de la chose, tu connais la réputation des vernis Essie (dans le cas contraire, je te dirais juste : fonce ma fille, fonce, noms de dieux !) et de leur pinceau plat et large (qui permet aux plus épileptiques d'entre toi de se vernir sans en barbouiller le nez du voisin). Where's My Chauffeur ne déroge pas à la règle, il est parfaitement opaque en deux couches, mais a tendance, comme la plupart des vernis pastels d'ailleurs, à marquer les imperfections de l'ongle (gênant quand, comme pauvre moi, tu en as beaucoup). Effet que l'on peut tout de même grandement atténuer avec un bon top coat brillant (ici le Good To Go de chez Essie également)

Si l'on excepte le fait qu'il a très exactement la même couleur que mon rideau de douche Ikea, il faut bien avouer qu'il est vraiment sympathique, ce petit vernis, et qu'il était plutôt culotté de proposer une couleur aussi chlorée pour une collection d'hiver (inspirée par la reine Elizabeth II d'Angleterre herself, apparemment) (ceci dit elle a déjà affiché une robe emblématique de son look qui était précisément de cette couleur. Si si, souviens-toi : )
Je ne sais pas toi, mais en ce qui me concerne, j'adore cette femme. Elle est ce qu'elle est, certes, mais quelque chose en elle m'a toujours fait sourire. Son côté mamie à chapeaux, peut-être.
Elizabeth, si tu m'entends, ne change rien.
 


Comments

02/24/2013 7:36am

J'ai déjà vu ce vernis ça et là sur les blogs et je le trouve vraiment sympa!
Et pour qui ne connait pas ton rideau de douche, ça va l'honneur est sauf ;)

Reply
02/24/2013 1:46pm

Les dieux soient loués, peu de personnes ont l'insigne honneur de pouvoir faire la comparaison entre mon rideau de douche et mes ongles rutilants ^^

En tous cas, je t'encourage à l'essayer, il est vraiment chouette en effet ;)

Reply
10/12/2013 7:50am

I never will understand all the good that a simple smile can accomplish.

Reply



Leave a Reply


Les mémoires d'une Pintade